Expositions à venir

décembre/janvier

Lucie de Ventadour

www.lucieventadour.com

Et les installations de Jean-Louis Jacquiot

https://www.artmajeur.com/jl-jacquiot

février/mars

Sarah Gautier

esad

sarahgautier1984@gmail.com
07 68 31 83 23

https://www.facebook.com/profile.php?id=100011649279916 https://www.instagram.com/sarah_gautier_dessins/ https://twitter.com/gautier_dessin

Et les sculptures de Soniac, sculptrice du papier mâché avec association connexe de ceps de vignes

Soniac vit et travaille à Grenoble, depuis le virage du XXIème siècle.
Autodidacte, elle a commencé par bricoler des coquilles d’escargot pour les transformer en animaux colorés en papier mâché, par de froides nuits de l’hiver isérois 2002… Depuis, elle a évolué, et traversé diverses phases créatives.
A l’origine très fortement influencée par l’artisanat très coloré en papier mâché d‘Amérique Latine où elle a vécu une dizaine d’années, elle s’en est progressivement écarté pour développer un style propre. Ses sculptures actuelles utilisent les rebus de nos société urbaines (les journaux papier) et des champs (les ceps de vigne voués à être brûlés). Elle revendique une forme d’arte povera, fait de matériaux peu nobles, à l’image des artisans du papier mâché d’Italie, ou d’Amérique Latine. Elle veut aussi – au travers de ses sculptures – dire ce qu’elle ressent de notre société de consommation, et ce à quoi elle tient.
Bonne découverte !

http://soniac.over-blog.com/

so_niac@hotmail.com

avril/mai

Maried ((Marie Luce DELMEDICO)

« L’arbre à l’âme »

Il était une fois un arbre, des arbres Il était une fois une vie, des vies Il était une fois un petit morceau d’arbre accroché à l’âme, dont il se nourrit
Comme une évidence, sa présence
Il était une fois un arbre, des arbres Il était une fois des histoires de vies Il était une fois la nature humaine, ô combien complexe, et d’émotions envahie
Comme une évidence ressentie
Il était une fois un arbre, des arbres Il était une fois une formidable envie Il était une fois un arbre qui raconte les secrets des âmes, bien enfouis
Comme une évidence indiscrète
Il était une fois un arbre, des arbres…

maried-mld.odexpo.com

Juin/juillet

Isabelle Milléquant Surr

Après avoir fait trois ans d’Art plastiques et d’histoire de l’Art, un atelier de graphisme et peinture et enfin les Beaux-Arts à Paris, je me suis tout d’abord intéressée aux illustrations pour enfants (j’ai publié trois livres pour enfants sur lulu.com), puis aux collages.

Je me lance maintenant dans une recherche en peinture encre écoline avec graphisme au staetdler sur papier aquarelle.
J’exprime par le biais de ce médium le rapport entre le microcosme des cellules et le macrocosme de l’Univers et des Galaxies.
En faisant le lien entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, j’ai réalisé des séries de peinture de différents formats avec des dégradés comprenant des variantes de bleu, allant du turquoise tirant sur des verts et enfin des bleus plus soutenus voire marine. Ces couleurs paraissent froides mais elles sont surtout riches, profondes, vivifiantes et mystiques à la fois, en alliant une dimension cosmique à cette conception du graphisme.
J’enchaîne ensuite sur une série de peintures grands formats (50/65cm) encre écoline sur les nébuleuses en les métamorphosant par un graphisme beaucoup plus soutenu, avec des variantes de différentes couleurs beaucoup plus chaudes alliant des dégradés de rouge, de jaune, d’orange, de rose tyrien tout en gardant des bleus marine, turquoise et même des violets en respectant cette notion de l’espace. Ces couleurs chaudes, vivifiantes et pénétrantes rendent un effet en profondeur, attirant et fixant le regard.

06 60 22 40 49
isabelle@surr.fr
http://isabelle.surr.fr

Et les sculptures de Jean Ribera, sculptures en métal à partir d’objets récupérés.

http://jean-ribera.com/